Les enfants

Les enfants

L’utilisation de l’animal est de plus en plus courante et convient à tous les enfants y compris ceux présentant des handicaps d’ordre sensoriel, psychologique, intellectuel, physique ou social. Sa présence leur permet de reprendre confiance en eux, les rassure, les valorise.

 

enfant1» Pourquoi une intervention ?

La prise de contact, la mise en confiance et finalement la rencontre avec les enfants « souffrant » de difficultés relationnelles sont souvent difficiles.

Avec eux, l’animal est un médiateur précieux : il suscite leur intérêt de manière naturelle et spontanée, mobilisant et canalisant leur attention.

Il leur fournit un support affectif, une oreille attentive, une source de motivation ; que l’enfant ait ou non la capacité de parler, il est toujours possible de mettre en place des codes (mots courts, bruits, pictogrammes, communication non verbale).

 

» Comment procède t’on ?

Une ou plusieurs séance(s) sont proposée au début de chaque cycle d’interventions, destinée(s) à apprendre aux enfants, notamment ceux qui souffrent de handicap, comment aborder un chien sans prendre de risque.

La présentation du chien, les façons de l’aborder ainsi que les attitudes à adopter ou à proscrire face à lui sont présentées aux enfants puis reproduites sur la peluche « Fripouille ».

enfant1Des exercices avec les vrais chiens sont alors mis en place pour que chacun se connaissent, apprennent à se faire confiance et enfin, s’apprivoisent.

Le jeu est le meilleur moyen pour communiquer avec l’enfant. Pour jouer avec l’animal, il va devoir contrôler ses gestes, sa voix, faire preuve de patience, surmonter ses peurs, son découragement, son énervement, sa colère. Le chien éveille la dynamique du jeu sur le plan moteur comme sur les plans psychique et intellectuel.

Au fil des interventions, l’enfant découvre progressivement que le chien aime collaborer avec lui, répond avec plaisir à ses demandes et attentes. Son estime de soi s’en trouve renforcée. Il développe sa confiance en soi et en les autres, sans jamais être placé en position d’échec.

A travers la vie et le comportement des animaux, les enfants découvrent des similitudes, des analogies et des différences avec les humains. Les nombreux évènements qui ponctuent la vie des animaux sont un moyen d’aborder et de parler avec les enfants de notions simples et fondamentales (la vie, la mort, la croissance, la sexualité, la séparation) de les aider à exprimer leurs sentiments.

Ils peuvent être amenés à réfléchir sur eux-mêmes, sur leurs conduites et celles des autres : respect d’autrui, nécessité de communiquer clairement avec les partenaires, contrôle des émotions, entraide, meilleure insertion dans un groupe (développement des processus de socialisation), canalisation de leurs mouvements et de leur agressivité, établissement ou rétablissement des liens avec leurs émotions, expérimentation de la séparation (attachement, détachement, retrouvailles)…

Par des interventions répétées et une méthode basée sur le renforcement positif, on peut faire évoluer les enfants vers une fréquence réduite des conduites d’isolement, de repli sur soi, d’évitement et de fuite, d’instabilité comportementale, des agressions, des destructions…

Attention : Pour les enfants allergiques ou asthmatiques… la rencontre avec l’animal peut être problématique. En cas de doute, veuillez consulter le pédiatre de l’enfant.